L’hémodialyse longue nocturne au domicile : Une technique ancienne remise au goût du jour

  • Eric Laruelle Fondation AUB Santé (Rennes),
Mots-clés: Hémodialyse longue nocturne, Hémodialyse à domicile, Hémodialyse à bas débit, Télésanté

Résumé

L’hémodialyse à domicile (HDD) se développe en France depuis 2011 en raison des progrès techniques apportés aux machines de dialyse, d’utilisation simplifiée, de la quantité limitée et de la qualité renforcée du dialysat. Réalisée le plus souvent sur un mode quotidien, en séances courtes, l’HDD apporte des résultats performants en terme de contrôle hydro sodé, d’épuration mais surtout en flexibilité et autonomie. Dans ce travail, nous décrivons l’organisation d’une technique alternative à l’hémodialyse quotidienne à bas débit (HDQBD), l’hémodialyse longue nocturne (HDLN) à bas débit de dialysat chez une patiente dialysée depuis 2006 après un échec de greffe. Nous discutons l’avantage de ce mode de dialyse, les premiers résultats, les freins possibles notamment la peur d’un événement adverse, les conditions de sécurité et l’avantage d’un système de télésurveillance/assistance développé pour cette occasion.

Licence Creative Commons
Cet article est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 4.0 International.

Publié le
2019-04-10