La montagne dans le sang

Un témoignage humain d’un patient dialysé de nuit pour les autres patients

  • Fabrice Huré UDM AUB Montgermont
Mots-clés: dialyse nocturne longue, sport, trail

Résumé

En France, près de 3 millions de personnes sont touchées par les maladies du rein. L’insuffisance rénale chronique touche environ 80 000 personnes. Sur ces 80 000 per¬sonnes touchées, 44 % d’entre elles bénéficient d’une greffe de rein, et 56 % sont dialysées. Sur les 48 000 dialysés, moins de 0.6 % sont en dialyse longue nocturne (HDLN) et seulement 15 % des dialysés actifs travaillent.
A contra¬rio, à Rennes, sur 36 patients en HDLN, le pourcentage de dialysés actifs en situation d’emploi dépasse les 60 %. Fabrice Huré est l’un d’entre eux. Depuis l’âge de 20 ans, Fabrice est dialysé. Après une tentative de greffe qui est rejetée, Fabrice se rend à l’évidence : il est hyperimmunisé et devra être confronté aux dialyses pendant le reste de sa vie. Fabrice va donc commencer à construire une nouvelle vie en tant que malade et la dialyse longue nocturne va jouer un grand rôle dans l’amélioration de sa qualité de vie. C’est pourquoi, étant moins fatigué et plus en forme physiquement, il va essayer de relever des défis sportifs hors-normes pour un dialysé, notamment le trail de Bourbon de 112 km à la Réunion. Souhaitant mettre en avant son parcours et les bienfaits de la dialyse longue nocturne, c’est comme ça que le film documentaire « La Montagne dans le Sang » est né.

Licence Creative Commons
Cet article est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 4.0 International.

Publié le
2019-04-10
Rubrique
Témoignages patients